Freelance / Indépendant les bons et les mauvais côtés.

By 2 octobre 2017Articles

Le métier de graphiste, illustrateur, infographiste, indépendant n’est pas un long fleuve tranquille.

Quand certaines personnes sont faites pour être freelance, d’autres déchantent très rapidement. Penser qu’être son propre patron vous fera voir la vie en rose est une grave erreur. Alors avant de vous jeter dans le grand bain posez-vous les bonnes questions !

Pour vous aider, à faire le bon choix, j’ai fait une liste non exhaustive des bons et des mauvais côtés du freelancing.

• Je choisis mes horaires (dans la limite du raisonnable)

• Il peut m’arriver de devoir sacrifier des nuits ou week-end en cas de deadline très courtes

•  Je suis en direct avec le client

metier de graphiste illustrateur freelance

• Etre rigoureux en administration : comptabilité, trésorerie, devis, relance client, démarchage…

comptabilité indépendant et administration

• Je travaille ou bon me semble : à la maison ou coworking, en ville à la campagne, à Paris, Bordeaux, Marseille, Nantes, Rennes…

ou vivre quand on est freelance

• Je fais attention à la sédentarisation

sortir quand on est freelance / indépendant

• Je n’ai pas de transport en commun

• Travailler seul peut-être très pesant, attention à ne pas vous couper du monde extérieur.

• Avoir les nerfs solides : les contrats ne rentrent pas tous les jours / tous les mois, idem pour l’argent. Etre graphiste illustrateur indépendant peut vous faire plonger rapidement dans la précarité. Parfois avoir un second job à côté est recommandé.

• Attention à la procrastination : internet, facebook, twitter, instagram, les jeux vidéos… Tout autant de pièges à éviter pour ne pas perdre trop de temps et vous éloigner de la créativité.

En conclusion, pour être un bon, un excellent que dis-je, un super mega graphiste illustrateur professionnel, il est nécessaire d’avoir quelques qualités OBLIGATOIRES !!!

  • Etre Curieux
  • Rigoureux
  • Réactif
  • Aimable
  • Patient
  • Passionné
  • Créatif

qualité pour être graphiste illustrateur

Maintenant vous connaissez mon point de vue, qui bien entendu n’engage que moi. N’hésitez pas à réagir en laissant un commentaire, en partageant sur les réseaux sociaux si vous le souhaitez… Vous avez également des points positifs / négatifs sur notre métier de freelance ; faites le moi savoir en commentaire.

Julien Canavezes

Leave a Reply

17 + 15 =

anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.