Illustrateur freelance à Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Lille, Montpellier et à l’étranger…

Mon métier d’illustrateur freelance suscite parfois quelques questions d’entreprises, d’agences mais également d’étudiants. Être illustrateur ou graphiste est-ce un vrai métier ? Peut-on vraiment en vivre ? Qui fait appel à mes services ? Dans quel but ? …

Tout autant de questions auxquelles je vais répondre sur cette page. Si par ailleurs une question n’a pas été inscrite sur cette page n’hésitez pas à me contacter dans la rubrique contact.

• Qui peut faire appel à mes services d’illustrateur freelance & graphiste indépendant ?

Je travaille pour les agences de publicité, les agences de communication / événementielle, les grandes entreprises mais également les PME. Il m’arrive également de réaliser des illustrations pour la presse et l’édition. En revanche je travaille peu avec les particuliers car ils n’ont pas la notion des prix et de la cession de droits. Je travaille également pour les conseils généraux, offices du tourisme…

Je suis illustrateur freelance ainsi je suis amené à travailler pour l’ensemble des villes en France à Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Nantes, Lille, Strasbourg, Nantes… Mais également pour l’étranger tel que Londres, New York, Berlin ect…

• Comment collaborer avec moi ?

C’est très simple, vous aimez mon style graphique, il correspond à la direction que vous souhaitez prendre pour votre campagne de publicité, communication, article ou autres, vous pouvez m’envoyer un mail à contact@toyzmachin.com ou me téléphoner au 06 70 38 31 46, nous pouvons également discuter de votre projet via skype mon pseudo est « toyzmachin ». Je vous demanderai ainsi votre cahier des charges, la deadline de votre projet mais également sur quel support vous désirez communiquer, la durée, et enfin le territoire. Ces éléments sont importants pour pouvoir construire un devis et répondre au plus proche à vos attentes.

• Quelle est ma méthode de travail ?

Une fois que le bon de commande est signé, je commence le travail par un ou plusieurs croquis que je vous soumets. Après validation, la mise en couleur peut donc commencer. Plusieurs aller-retour par mail et/ou téléphone nous permettrons d’avancer dans le bon sens afin de répondre à 100 % à votre demande. Une fois que vous êtes satisfait du travail effectué, la livraison du fichier se fait en général par mail (si le fichier n’est pas trop lourd) ou via un serveur sécurisé. Vous pouvez consulter ma méthode de travail d’illustrateur avec l’ensemble du processus.

Croquis / rough > mise en couleur de l’illustration :

dessinateur  illustrateur-freelance

• Quels sont les documents que je dois vous fournir avant de commencer à travail ?

Étant graphiste illustrateur freelance, je suis affilié à la Maison Des Artistes. Ainsi je dois vous fournir une attestation MDA de l’année en cours, veillez à bien conserver ce document qui pourra vous être réclamé en cas de contrôle. Également un RIB pour les paiements par virement bancaire et enfin une facture du travail effectué où sont inscrit mon numéro MDA, SIRET, TVA et adresse postale.

• Pourquoi faire appel à un illustrateur freelance ?

Le but est de toucher de manière rapide et efficace la cible que vous cherchez à atteindre. La création de personnages mis en scène, d’une mascotte dans plusieurs attitudes, la composition de typographie… donnera une réelle identité à votre communication. Il faut qu’on se souvienne de vous, ainsi aidez vos clients et futurs clients à se souvenir de vous via votre identité. Il est aussi intéressant de faire appel à de l’illustration pour rendre des documents plus attrayants. Le but est de susciter l’intérêt, donner envie.

• La cession de droits c’est quoi ?

L’illustration tout comme la photographie est soumise à la cession de droits. Elle protège l’illustrateur mais également le client. Sur le devis si la mention de cession de droits n’apparaît pas alors attention… En effet la cession de droit est basé sur trois points : le lieu de l’utilisation de l’illustration, la durée et le support. Si vous désirez pour une raison ou une autre augmenter la durée d’une cession de droit alors le prix augmentera et vice-versa. La cession de droits à durée illimitée n’existe pas même si vous faites un contrat dans ce sens, le contrat sera caduc. Le dessinateur / illustrateur reste propriétaire des illustrations, on peut assimiler cela à de la location pour une utilisation précise. Comme la loi française le prévoit, l’artiste auteur dispose d’un droit moral et patrimonial de ses créations. Si vous désirez davantage d’explication n’hésitez pas à me contacter ou à lire ceci : droits d’auteurs

• Quel est le taux de TVA pour de l’illustration ?

Plusieurs taux s’applique en fonction de la demande.
20 % de TVA sur les honoraires.
10 % de TVA sur de la cession de droits.
5,5 % de TVA sur de la vente d’œuvre d’art.

• En quoi consiste le métier de graphiste illustrateur ?

Je me définis comme un graphiste illustrateur freelance, mon métier est de créer des images, on appelle cela de la communication visuelle. Je suis amené à travail sur différents projets en fonction de la demande : dessin de mascotte, illustration de personnages scénette, création de logo et charte graphiste, réalisation de PLV, illustration jeunesse / petite enfance… Les supports d’utilisation sont également très variés, je peux être amené à avoir une mission d’illustrateur pour affiche, packaging, web, print, digital pour de la communication interne d’entreprise ou grand public pour les médias pub, affiche métro 4/3, abribus…

tirelire-pieces-jaunesillustrateur carte postalegraphiste mise en page et illustrationgraphiste et illustrateur packaging

• Est-ce que je travaille avec des stagiaires ?

Malheureusement non. Il faut savoir que je travaille chez moi, comme bon nombre de freelances, que le métier d’illustrateur est extrêmement spécifique et qu’a moins de me regarder dessiner, je ne vois pas bien ce que vous pourriez faire d’autre… Ce que je recommande aux étudiants qui cherchent un stage c’est de demander du côté des agences de publicité, studios communication, entreprises d’événementielle… Si vous démarchez les freelances vous risquez de perdre votre temps et d’essuyer les refus pour les raisons ci-dessus.

• Quel logiciel et matériel j’utilise ?

Pour de l’illustration vectorielle j’utilise illustrator, pour de l’illustration texturée : photoshop. Mon matériel : un Imac, une tablette graphique wacom cintiq 22H, un scanner et une imprimante A3, évidement papier crayon et une gomme 🙂

agence-de-graphisme

• Quelle est ma journée type ?

Je dois dire que les jours passent et ne se ressemblent pas toujours. J’ai néanmoins quelques habitues. Le matin la première chose après avoir allumé mon ordinateur c’est de jeter un œil à mes mails, je regarde qu’elles sont les nouvelles demandes, je lis les briefs / cahiers des charges, si j’ai besoin de compléments d’informations j’appelle. Ensuite je réalise les devis que j’envoie par mail. Ensuite je jets un œil sur la toile, facebook, linkedin, je regarde également quelques blogs d’actualités, bref je m’informe. Milieu de mâtiné je vais travailler jusqu’en fin d’après-midi avec une coupure déjeunée de 13 heure à 14 heure (je me cale en fonction des agences et entreprises) vers 19 heures j’arrête de travailler. En règle générale je sors histoire de m’aérer, je marche, je fais du sport, je passe dans mes librairies préférés…

• Quelles sont les démarches administratives pour devenir illustrateur freelance ou graphiste ?

Pour devenir graphiste freelance ou illustrateur il faut s’enregistrer au service des impôts de votre ville mais également s’inscrire à la maison des artistes. Vous obtiendrez ainsi : votre numéro siret, votre numéro de la maison des artistes et votre code APE. Une première facture vous sera demandée par la maison des artistes afin d’obtenir votre numéro MDA, pour cela pas de panique, sur la facture indiquez votre numéro de siret délivré par le service des impôts de votre ville ainsi que le numéro APE, quant au numéro maison des artistes mettre la mention : en attente d’un numéro MDA. Il est important de faire figurer ces informations sur chacune de vos factures. Autre point important, n’oubliez pas d’ouvrir un compte bancaire professionnel qui vous servira uniquement pour votre activité. Pour plus de renseignements, prenez le temps de contacter le service des impôts de votre ville ainsi que la maison des artistes : http://www.secu-artistes-auteurs.fr/

Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas à me contacter 🙂

Book illustration & graphisme

Graphiste mascotte

Graphiste mascotte

Character design OCIRP

Character design OCIRP

Illustration et graphisme

Illustration et graphisme

Mascotte animée le petit marseillais

Mascotte animée le petit marseillais

illustration jeunesse

illustration jeunesse

Illustration isométrique – isométrie

Illustration isométrique – isométrie

illustrations de personnages saynète

illustrations de personnages saynète

Illustration & mise en page

Illustration & mise en page

Logo charte graphique, illustration et webdesign.

Logo charte graphique, illustration et webdesign.

Création et illustrations pédagogique.

Création et illustrations pédagogique.

Illustration magazine : saynète personnages

Illustration magazine : saynète personnages

Editions correspondances

Editions correspondances

Mascotte Planet Sushi

Mascotte Planet Sushi

Illustrateur médical : l’ordre des pharmaciens

Illustrateur médical : l’ordre des pharmaciens

Illustration affiche jeunesse et adulte

Illustration affiche jeunesse et adulte

Affiche illustrée course de chevaux

Affiche illustrée course de chevaux

Personnage jeunesse et mascotte 2D / 3D

Personnage jeunesse et mascotte 2D / 3D

Illustration pour de la communication et la presse

Illustration pour de la communication et la presse